" une raison de vivre? " écrit par moi gwendoline daguzé

 
" une raison de vivre? " écrit par moi gwendoline daguzé
Patrick Jane est Mentalist, il utilise ses dons pour aider le CBI à résoudre des affaires, mais surtout il traque Red John qui a assassiné sa famille. Il l’a abattu après une longue traque et c’est son procès qui débute mais un événement inattendu va tout faire basculer. Devant le tribunal, une foule de curieux et de voyeurs s'était regroupé pour assister à l'arrivée de l’accusé. Les forces de l'ordre retenaient tant bien que mal la foule d’anonymes et de journalistes qui se massaient de plus en plus. Les uns hurlaient leur révolte et soutenaient Jane, les autres hurlaient contre lui, et d’ autres encore cherchaient à faire leur beurre. Parmi eux, un peu plus d’un quart étaient des proches des victimes de John le Rouge, la moitié étaient venus par curiosité et par l'appel de la foule et ce qui restaient eh bien…ils étaient venus protestés leur mécontentement et leur incrédulité face aux anciens tours de médium de Jane. Peu importait la raison du procès, les faits, le crime et l'homme qui était accusé, ce qu'ils étaient tous venus chercher c'était un châtiment, une proie qui devait payer pour toutes les escroqueries ! Peu importait si l'escroquerie dont ils étaient eux même victimes n'avaient aucun rapport avec des activités de médium…ils étaient là par principes et surtout par convictions ! Mais s'ils avaient su les pensées de Patrick Jane à cet instant même …S'ils avaient su à quel point leurs critiques et leur manque d'humanité, manque de compassion, leur besoin d'avoir un méchant, une personne à juger, un coupable pour s'estimer eux même, n’atteignait pas Jane. Les seuls sons qu'ils entendaient étaient les paroles de son ennemi juste avant qu'il ne l’abatte à bout portant. Comme dans une semi conscience il voyait et savait quel était le lieu et où il se trouvait, les raisons mais les images de la pitié de ses amis, les images de douleur de Lisbon, celles de l'après midi où Red John lui avait détaillé, tout à fait indifférent, le parfum de sa femme et sa fille au moment où il les avait tuées, les images de cette journée là…étaient les seules qu'il voyait. Dans toute cette agitation qui aurait pus prévoir ce qui allait se dérouler ? Alors que le calme avait regagné la salle, et que tous regagnaient leur place respective, on pu entendre un bruit sourd, et tous impuissant vivrent Patrick Jane vaciller , mettre la main à sa poitrine, toucher une tâche rouge avant de s’écrouler dans un impressionnant fracas … Lisbon qui avait assistée à la scène comme à quelque chose d’irréel, repris ses esprits et se fraya un chemin parmi l’attroupement qui s’était formé autour de Jane « Jane ! Jane ! Répond ! » Suppliait la jeune agent aux yeux émeraudes accroupi à ses côtés, pendant que des larmes coulaient silencieusement le long de ses joues. Elle ne faisait rien pour les retentirent à cet instant précis elle était en proie à plusieurs sentiments contradictoires : la peur, la colère, l’amertume … et elle ne savait quelle position adopter. A cet instant précis plus rien ne comptait plus pour Térésa Lisbon que la vie de Jane, son insupportable consultant et ami. Elle était blanche comme un linge, et le suppliait de revenir à lui. On fit annulé la séance sous les huées et les soupirs exaspérés de quelques uns, on fit appelé une ambulance pour emmené le blessé toujours inconscient. Lisbon insista pour pouvoir rester avec lui, on lui accorda cette faveur, le regard brouillé par les larmes, elle espérait secrètement qu’il se réveille très rapidement. Jane entendait et voyait tout, il ressentait les chocs réalisés par les médecins, l’équipe médicale qui faisait l’impossible pour lui sauver la vie, mais il était dans un paysage irréel et pourtant il lui paraissait étrangement familier. Il y avait des orangers, des papillons , des oiseaux, des nuages roses … alors qu’il marchait il distinguait au loin une fillette blonde à la chevelure bouclé, elle ne devait pas avoir plus de 6 ans … il cru à une hallucination lorsqu’il reconnu Lily Rose sa fille ! « On est en train de le perdre ! » Cria une voix de femme au loin « Dégagez ! » Hurla une autre Il crut qu'il allait s'étouffer lorsque Lily Rose accouru vers lui … Jane ne pouvait détourner ses yeux de la petite fille qui lui semblait être une apparition. Il sentait sa respiration s'accéléré et son cœur battre mais il ne chercha pas à se l'expliquer. Le ciel, le champ, les orangers au loin, jusqu'au papillon bleu…tout lui semblait trop irréel pour être vrai. Pourtant, il n'avait pas oublié comment il était arrivé ici. Une part de lui savait que c'était réel et une autre se méfiait. Il avait depuis trop longtemps apprit à vivre dans la peine. Il avait tellement essayé de chasser ses souvenirs…qu'au moment où il pouvait enfin les rejoindre toutes les deux …il continuait de vouloir les chasser. « Ca ne va pas ? » demanda la petite fille en le fixant « Euh…je sais pas trop… » Répondit il plus pour lui-même, « est ce que je rêve ? » « Non. C'est bien réel. » Confirma l'enfant, « même si ça parait irréel au début. » « Est –ce –que je suis mort ? » « Non pas encore papa » répondit la petite voix « Est-ce que tu as souffert ? » « Non mon papa je me suis simplement endormi un soir, et l’instant d’après j’étais là … » Jane était déconcerté par la façon dont sa toute petite fille parlait de sa mort, aucune rancune… rien elle en parlait comme d’un dessin –animé qu’elle aurait vu la veille… alors pourquoi lui se sentait-il si coupable ? « Je suis si désolé mon bébé », parvient t-il à articuler d’une voix à peine audible, des larmes plein les yeux « Oh non mon papa ! Ne pleure pas » supplia la fillette « je t’aime » lui souffla t-elle à l’oreille avant de passer ses petits bras autour du cou du Mentalist … « Je t’aime et maman aussi mais ce n’est pas encore l’heure pour toi… et puis elle a besoin de toi elle » dit l’enfant en désignant Lisbon en larmes au contrebas. « Dégagez » hurlait-on alors Lily posa sa petite main sur celle de son père comme ils le faisait si souvent avant comme un code entre eux… « Je t’aime papa » souffla une dernière fois l’enfant, Jane eu juste le temps de répondre « moi aussi » avant de quitter cet endroit ainsi que sa fille sur un nuage, et de regagner son corps sur Terre. « Il reviens à lui" dit une infirmière « C’est un vrai miracle » dit un autre « Jane ça va ? » Il avait mal au crâne, il émergea difficilement, mais la voix de Lisbon le ramena à la réalité …. Il n’était pas passé loin de la mort, mais il était bel et bien vivant lorsqu’il sentit la main de Térésa qui pressait la sienne. Soulagée, elle ne le lâchait pas du regard… "J’ai eu très peur Jane … J’ai… J’ai cru que vous étiez mort" lui souffla Lisbon dans un sanglot. "Oh Lisbon ! Chut je suis là… "dit Jane en passant ses bras autour de sa supérieur Il resserra son étreinte en berçant Térésa qui sanglotait toujours dans ses bras. Il ignorait si c’était le fait d’avoir vu sa petite fille, ou bien le fait qu’elle soit bien là haut mais il se sentait étonnamment serein, et depuis que l’enfant lui avait fait remarqué qu’il avait un rôle à jouer auprès de Lisbon il ne regrettait pas son retour dans le monde des vivants. Une fois calmé Lisbon déclara « on a arrêté la personne qui t’a tiré dessus, elle a un incroyable sang froid, un calme étonnant, elle n’est pas folle, pas hystérique, tout à fait lucide et elle ne regrette pas son geste, c’est assez troublant mais on sait et on est sûrs d’une chose elle c’était longuement préparé, elle ne veut pas d’avocat, mais je peux te certifier qu’elle sera jugée avec une grande sévérité, elle va prendre perpette … Rigsby et Cho sont encore en train de l’interroger . » « Ah » se contenta de dire Jane « C’était un Ah utile ou juste énervant ? » demanda la jeune femme « Ni l’un ni l’autre » répondit celui –ci, « je me fiche du mobile de ce qui l’a poussé à commettre ce geste, moi j’ai bien tué un homme… certes RedJohn était l’assassin de ma famille, mais je n’ai aucune excuse, je m’en rend compte désormais, et en plus par ce geste que j’ai eu, j’ai mis le CBI et vous en mauvaise posture. » « Eh bien Jane … c’est… » Se contenta de souffler Térésa « Je sais Lisbon, mais le fait d’avoir vu ma fille m’a fait un bien fou » « Ta fille » ? dit Lisbon en fronçant les sourcils, « mais Jane elle est … elle est… » « Oui je sais Lisbon morte, mais quand j’étais dans le coma, je l’ai vu elle m’a dit que tout allait bien… elle m’a demandé de veiller sur toi… » Lisbon sourie, pouffa et sourie de nouveau à l’adresse de Jane « Je crois que c’est plutôt à moi de veillez sur toi Patrick Jane », déclara la jeune agent. Ils se sourirent mutuellement et un tendre baiser vient sceller leurs retrouvailles. Au moment où leurs lèvres se touchèrent Jane se sentit étrangement serein, comme lorsqu’il avait vu sa fille lui sourire. Il avait trouvé une sensation douce …le bonheur terrestre qui portait un nom… Térésa Lisbon.
Tags:
 
thomasgw
created by: thomasgw

Rate this picture:

  • Currently 5.0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

4 Votes.


Share this Blingee

  • Facebook Facebook
  • Myspace Myspace
  • Twitter Twitter
  • Tumblr Tumblr
  • Pinterest Pinterest
  • Share this Blingee, more options more...

Short Link to this page:

 

Blingee stamps used

7 graphics were used to create this "ma raison de vivre" picture.
background kaleidoscope Hintergrund frame rahmen blauefee1976 animated Abstrakt Abstract  pink rosa vintage red rot
Background
violet purple lila neon frame border background shadow (by vampirgirlie96)
lisbon et jane : mentalist
sa
Frame
gold ring alliance wedding jewel marriage-jb
 
 

Comments

poucelina02

poucelina02 says:

1114 days ago
sublime
Deleted_avatar

CATHERINE009B says:

1134 days ago
^^^^^^^^^^^^^^| |
| < ★ ★ ★ ★ ★  > | |"|,_____
|_..._...___===|=||_|__|.., ]
(@)'(@)"""*|(@)(@)****(@

bonne soirée
rosalie432

rosalie432 says:

1134 days ago
...(_)(_)_____/)___♫
.._/0_0.\______\__♫
/,,(_.♥._.)_/,,____)_♫
 SUPERBE CREATION


 bonne journée ma tite namourrrrre ! xxxxxxxxx

Would you like to comment?

Join Blingee (for a free account),
Login (if you are already a member).

Our Partners:
FxGuru: Special Effects for Mobile Video