Mentalist : " confidence et autres maux" partie 4 par moi gwendoline daguzé

 
Mentalist :  " confidence et autres maux"   partie 4 par moi gwendoline daguzé
A ce stade, Patrick était à peine conscient. Il lui arrivait d’entre ouvrir les paupières de temps en temps et de prononcer quelques syllabes incompréhensibles, rien de très brillant. La bosse sur son front et sa lèvre avaient énormément gonflées, et son œil prenait une teinte bleutée. Térésa lui retira chaussures, veste, veston, chemise et, non sans éprouver une certaine gêne, son pantalon. Elle glissa le mentaliste, désormais en caleçon noir et marcel blanc, sous les draps. Elle s’absenta quelques minutes et revint avec une poche de glace et une serviette humidifiée. Elle posa la première sur la bosse et passa l’autre sur l’ensemble du visage endormit. Alors qu’elle essuyait doucement la lèvre ensanglantée de Jane, ses traits se firent plus doux et elle le contempla avec une certaine tendresse. C’était tellement rare de pouvoir l’observer sans crainte qu'il ne s'en aperçoive. Ses doigts vinrent remplacer le tissu humide, effleurant les lèvres douces et immobiles du consultant. Sa main remonta un peu plus et elle caressa tendrement sa joue, sa barbe commençant tout juste à repousser et lui piquant légèrement le bout des doigts. Elle allait s’attaquer à ses boucles blondes lorsqu’un éclair de lucidité la frappa et Lisbon se figea. « Mais qu’est-ce que je fabrique bon sang ?! » Elle quitta le rebord du lit, partit enfiler le tee-shirt gravé à son nom et un jogging, puis revint dans la chambre afin de vérifier que son hôte allait bien. L’agent allait faire demi-tour afin de rejoindre son canapé quand elle l’entendit murmurer quelque chose. Elle se rapprocha de lui afin pouvoir entendre ce qu’il disait. - Il est là… - Jane, nous sommes que tout les deux ici. Vous n’avez rien à craindre… Il posa sa main sur celle de la jeune femme et entrouvrit les paupières. - Me laissez pas seul… Il peut arriver que de nombreux coups à la tête, une bonne grosse fatigue et quelques litres de thé glacés puissent avoir de drôles de conséquences sur le sommeil de certaines personnes. Lisbon y songea et faillit repartir pour passer le reste de la nuit sur son bon vieux canapé mais, le ton suppliant du mentaliste eut raison d’elle. - D’accord, je reste avec vous… Elle fit le tour du lit et s’allongea de l’autre côté, par-dessus le drap. « Comme ça, aucuns malentendus ! » Mieux valait être prudent avec lui. Elle releva son oreiller et s’adossa contre lui, adoptant une position mi-assise. Les bras croisés sur sa poitrine, elle sentit le sommeil s’emparer d’elle et la pièce plongea dans un silence total. Le soleil s’était levé, ses rayons essayant tant bien que mal de pénétrer au travers des rideaux de la chambre de Lisbon, donnant une teinte orangée à l’ensemble de la pièce et la remplissant d’une douce chaleur d‘été. Jane prenait peu à peu conscience de ce qui l’entourait. Une vive douleur à la tête le frappa, comme si on l’avait jeté dans une machine à laver en marche. Il sentait sa lèvre enflée et son œil protester contre sa tentative d’ouvrir les paupières. En se concentrant sur autre chose que sa douleur, il perçut une étrange chaleur caresser sa peau, sa tête reposait sur quelque chose de doux et moelleux qui sentait savoureusement bon. « Bon, se dit-il, je ne suis pas chez moi, ça c’est certain. Cette odeur… Le parfum d’une femme… Une femme ? Bon sang ! Qu’est-ce que j’ai fais hier soir moi? » Il tenta de faire appel à sa mémoire mais son mal de crâne rappliqua aussitôt, la machine à laver se remettant à tourner. Il raffermit sa prise sur l’oreiller, enroulant ses bras autour tel un enfant serrant son ourson en peluche. Celui-ci frissonna sous ses mains. Patrick en ouvrit les yeux de surprise. Non parce que soyons bien d’accord, on aura beau vous dire le contraire, un oreiller ça ne frissonne pas. Jamais. Où alors il faut directement se faire interner. En réalité, Patrick était allongé sur le côté, la tête sur le ventre de Lisbon, ses bras encerclant la taille de la jeune femme. Lorsqu’il tourna la tête pour apercevoir son visage, celle-ci arbora un sourire gêné qui se transforma bien vite en sourire tendre en voyant Patrick, les cheveux en batailles et le visage encore à moitié endormit. Irrésistible. Le consultant ne savait pas ce qu’il faisait là ni comment il était arrivé dans les bras de celle qu’il avait blessé hier. Malgré la panique qui s’emparait de lui dû à l’ignorance, il réussit à se contenir et à marmonner d’une voix pâteuse. - Bjour… - Bonjour, Jane Il se sentit légèrement idiot avec sa mine débraillée comparé à elle, qui était tout à fait réveillée, déjà resplendissante et habillée. Ce dernier point rassurant de suite Jane. A moitié assommé par sa migraine, il reposa sa tête sur le ventre de Térésa. - Assez confortable comme oreiller. Doux, moelleux… Elle rit doucement, contractant ainsi son ventre et faisant bouger la tête du mentaliste par la même occasion. - Avec option massage en plus Elle rit franchement cette fois. Jane se releva, s’appuyant sur un coude et planta son regard dans le sien. - Alors, comment va votre tête ? - Pas très bien. J’ai l’impression d’être Quasimodo… - C’est vrai qu’il y a un air de ressemblance, maintenant que vous le dites… - C’est aussi horrible que ça ?! Ils rirent puis il posa enfin la question qui lui brûlait les lèvres. - Que c’est-il passé hier soir ? - Vous ne vous souvenez de rien ? - Si je vous le demande, c'est que non, je ne m'en souviens pas Elle lui lança un regard noir. -Excusez-moi, ça doit être tout ce thé glacé que j’ai ingurgité… Il la supplia du regard afin de se faire pardonner sa répartie. - Vous avez provoqué un ivrogne et il vous a cogné contre un bar - Ah oui, c’est très probable… J’aurai pu faire ça… - Vous l’avez fait Une image de lui, debout sur une chaise, lui revint en mémoire. - Comment vous êtes vous retrouvée mêlé à ça ? - Le barman m’a appelé - Et vous êtes venu malgré ce que je vous ai dit ? Je… Pourquoi? Elle fit son fameux petit sourire en coin. - Voyons, vous me croyez si crédule que ça ? - Alors là, je dois avouer que je suis assez perplexe devant vos propos, agent Lisbon ! - Térésa Lisbon à enfin réussit à surprendre Patrick Jane ! Un grand jour pour nous tous ! Ils rirent tout les deux puis, le silence finit par se réinstaller, Jane attendant la réponse de la jeune femme. Vous ne pensiez pas un traître mot de ce que vous avez dit hier - Mais bien sûr que si ! - Je n’ai peut être pas vos dons, mais je vous connais mieux que vous ne le pensez. Quand je vous ai répondu, vous avez fais ce truc avec vos yeux, vous le faites toujours quand vous mentez… - Je ne fais absolument rien avec mes yeux ! - Mais bien sûr que si, vous le faites tout le temps ! Enfin bref, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi vous vous sentez obligé de faire fuir toutes les personnes qui tiennent un temps soit peu à vous ? - Vous tenez à moi ? La question la prit au dépourvu. Il connaissait très bien la réponse mais il voulait l’entendre de sa bouche. - Répondez d’abord à ma question, on verra après… Le mentaliste sourira. « Petite maline… » - Très bien. De toutes façons, quoique je fasse, vous ne pourrez pas vous empêcher de venir à ma rescousse alors, autant tout avouer je suppose… Lisbon leva les yeux au ciel.
Tags:
 
thomasgw
created by: thomasgw

Rate this picture:

  • Currently 4.3/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

11 Votes.


Share this Blingee

  • Facebook Facebook
  • Myspace Myspace
  • Twitter Twitter
  • Tumblr Tumblr
  • Pinterest Pinterest
  • Share this Blingee, more options more...

Short Link to this page:

 

Blingee stamps used

5 graphics were used to create this "manga manga et autres" picture.
background
Jane et Lisbon
c
Black n White Flower
HANDS MS
 
 

Comments

theswanprincessfan824

theswanprince... says:

2365 days ago
nice
Wendy_75007

Wendy_75007 says:

3816 days ago
....._.;_'.-._
...{`--..-.'_,}
.{;..\,__...-'/}
.{..'-`.._;..-';           
....`'--.._..-'           
........,--\\..,-"-.
........`-..\(..'-...\
...............\.;---,/
..........,-""-;\
......../....-'.).\\ 
........\,---'`...\\
.....................\
 5 Stars ! Love Mia
sanka29

sanka29 says:

3816 days ago
magnifique
Deleted_avatar

CATHERINE009B says:

3816 days ago
tu dois aimer relater ou faire des histoires et tu as le talent, surtout travail le ton talent surtout si tu choisis une profession comme journaliste ou autres qui relate un événement!!bonne soirée gwendoline

Would you like to comment?

Join Blingee (for a free account),
Login (if you are already a member).

Our Partners:
FxGuru: Special Effects for Mobile Video